Pauline Boulanger Thérapeute
Réflexologie au Relecq-Kerhuon

Pauline Boulanger Thérapeute, réflexologie au Relecq-Kerhuon

Le post-partum en réflexologie

15 Juin 2021 Pauline Boulanger La réflexologie

Les semaines qui suivent l'accouchement et la venue d'un enfant, sont des plus bouleversantes.

 

En effet entre les variations hormonales, les douleurs physiques du corps qui "récupère" et le manque de sommeil accompagné de stress. Les premiers instant de parents sont mis à rude épreuve. 

Pendant les 9 mois de grossesse la mère est suivi régulièrement par le corps médical. Mais une fois l'accouchement passé c'est autre chose. Il existe bel et bien un accompagnement mais qui se fait timide, dans notre système de soin. 

 

> Il faut savoir que le post-partum est la période qui s'étend de l'accouchement au retour de couche de la mère. C'est-à-dire de 6 à 8 semaines en moyenne. 

Elle correspond au ré-équilibrage hormonal de la mère. Car il faudra environs un an pour retrouver son corps dans un état d'avant grossesse. 

 

  • Les variations hormonales

Du fait de l'éjection plantaire, les hormones de grossesse disparaissent peu à peu, suivant l'allaitement ou non. Entrainant alors avec un bouleversement total de l'équilibre hormonal provoquant chez la mère tout un enchainement de changements physiques et émotionnels. 

 

Une étude à d'ailleurs montrées que 80% des femmes souffres du "baby-blues" et 19% de dépression post-partum. 

 

Le baby-blues 

Egalement appelé syndrome du troisième jour, il est facilement perceptible. Les symptômes sont généralement l'irritabilité, l'anxiété, le sentiment de vulnérabilité et les sauts d'humeurs

Il dure de quelques heures à environs quinze jours. 

 

La dépression post-partum

Contrairement au baby-blues elle perture bien plus longtemps, mais c'est au delà du troisièmes mois après l'accouchement que le diagnostic est généralement posé. 

Les symptômes sont par ailleurs décuplés : tristesse, épuisement, anxiété, se sentir submergé ou dévalorisé... 

 Les femmes ne sont pas les seules à être touchées. En effet 7% des hommes le sont également. 

  • Les douleurs physiques

La montée de lait engendrée par cette chute d'hormones de grossesse rendent les seins très douloureux. Ajouté à cela le fait que l'utérus, qui s'est élargie pendant 9 mois, reprend petit à petit sa taille initiale. Pouvant provoquer des contractions voir des saignements. 

S'il y a eu césarienne la cicatrice peut elle aussi être sensible suivant l'activité physique de la maman. 

 

Quand on voit l'ensemble de ces bouleversements c'est sûre que ça ne fait pas rêver. 

Mais il existe des solutions si l'on souhaite se faire accompagner. La réflexologie est une méthode naturelle qui prouve son efficacité.

En ce concentrant sur le système endocrinien et génital, accompagné du lâcher prise, il sera possible de retrouver rapidement un équilibre émotionnel qui permettra de profiter pleinement de l'arrivée de l'enfant tant désiré, tout en vivant l'ensemble des changements physiques en douceur. Et ce de manière durable. 

 

 

 

Pour plus d'informations sur les séances, n'hésitez pas à me contacter. 

 

>> Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à le partager. 


Articles similaires

Derniers articles

La gestion des émotions chez l'enfant

Réflexologie et perte de poids

Le post-partum en réflexologie

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.